Le Monde De L'islam

grossesse a savoir!!!!!!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

sans icône grossesse a savoir!!!!!!!!

Message par youns le Lun Avr 21, 2008 8:48 am

Généralement une grossesse normale dure 9 mois, les deux premiers trimestres sont connus par le risque tératogène élevé, quand au derniers, il est lui caractérisé par une consommation médicale élevé, chose qui peut un risque néonatal mais à moindre pourcentage de risque.

On peut diviser la grossesse en 2 périodes. La période critique de l’organogenèse, de la 2eme à la 10eme semaine après la conception, pendant laquelle certains médicaments peuvent provoquer des malformations ou des avortements. Après 10 semaines les médicaments peuvent retentir sur le développement du fœtus, en particulier le cerveau et provoquer une hypotrophie fœtale.
Trois tests demeurent indispensables au moment ou on est sur de la présence d’une grossesse :


· Rubéole : maladie virale contagieuse et épidermique. Quand elle survient chez la femme enceinte non immunisée, elle peut provoquer un avortement ou des malformations du fœtus. Peut être prévenue par vaccination.

· SIDA : redoutable infection virale, aucun traitement n’existe actuellement, c’est le fléau du siècle.

· Toxoplasmose : Maladie parasitaire due au protozoaire Toxoplasma

gondii, cette zoonose (transmise de l’animal à L’Homme), fréquente est habituellement bénigne. Néanmoins, elle peut engendrer de graves complications s’il y a grossesse ou état immunodéprimé. En cas d’infection durant une grossesse les toxoplasmes traversent le placenta et infectent le foetus, c’est la toxoplasmose congénitale qui peut ce traduire par la mort ou de graves malformations foetales.

Le réservoir principal du parasite est le chat, il se reproduit de façon sexuée dans l’intestin grêle du félin.



La contamination se fait principalement par voie alimentaire par ingestion directe ou indirecte.


Les vecteurs de transmission sont :

- la viande mal cuite de porc, de mouton, de boeuf ou viande de salaison. - le lait non pasteurisé, les crudités. - le contact avec de la viande crue ou des animaux contaminés si les mains sont portées à la bouche. - le contact avec un chat ou de la litière souillée. - La transfusion sanguine. - La transmission placentaire.
SEULS ANTIBIOTIQUES POUVANT ETRE PRESCRIT DURANT LA GROSSESSE SONT LES BETA-LACTAMINES (Amoxil*Oracelline*…) ET LES MACROLIDES (Ery*Zeclar*Claril*Az500*Azithrix*…).
Pour le traitement. Trois familles d’agents anti-infectieux sont utilisées :


- Les macrolides : Spiramycine (Rovamycine), Roxithromycine (Rulid, Claramid), Clindamycine (Dalacine).

- Les antifoliques : Sulfadiazine (Adiazine).

- Les antifoliniques : Pyrimethamine (Malocide).

Puis arrivera après des tests d’ordre secondaire mais a faire :

· Vérification de la glycémie Vérification de la NFS

· Bilan biologique dans la mesure du possible
Médicaments interdis pendant les derniers mois de la grossesse


Après 4 mois de grossesse, la prescription médicamenteuse peut etre un peu plus large mais quelques interdits subsistent :

Les anticoagulants : type Pindione sont rigoureusement interdits (risque d’accidents hémorragiques graves). Seule l’héparine peut être utilisée.

La vitamine K : comporte pour le nouveau-né un risque d’hémodialyse avec ictère, encore plus important en cas de prématurité.

La vitamine D : administrée à fortes doses peut entraîner une hypercalcification du crâne ou des dépôts calcaires dans le rein du fœtus. Elle peut entraîner également une prolongation de la grossesse.



Médicaments contre-indiqués pendant l’allaitement

Les inhibant la sécrétion lactée : atropine, adrénaline, hormones sexuelles, chlorpromazine.

Les médicaments présentant un risque toxique : ce sont les analgésiques, les neuroleptiques, les traitements antithyroïdiens, les anticoagulants, les antibiotiques, les corticoïdes, le lithium.

En cas d’obligation de traitement par l’un de ces produits, il sera prudent d’arrêter l’allaitement maternel et de passer l’enfant à un allaitement artificiel.
Sevrage « allaitement » :


L’allaitement maternel est d’une importance très primordiale pour la santé du nouveau-né, et surtout en ce qui concerne sa défense immunitaire (propriétés bactéricides du lait maternel !).

Pour procéder au sevrage de votre enfant prière de suivre les recommandations suivantes :

Empêcher l’enfant d’allaiter des seins de sa mère pour une raison présumer esthétique, n’a aucun sens de vérité, car l’allaitement ne peut en aucun cas être à l’origine de ce fait.

Donnez vos deux seins pour allaiter votre bébé, à raison de 15 min par seins, et bien sur les nettoyer avant et après chaque tété, par de l’eau tiède. Commencer le sevrage, en diminuant les heures d’allaitement de moitié, petit à petit et non d’un seul coup.

Au cours du sevrage, il est nécessaire de remplacer le lait maternel par du lait artificielle, outre une nourriture bien riche et diversifiée.

LATANSOUNA MEN DOU3AAAAAAAAAAAAAAAAA

youns
Nouveau Membre
Nouveau Membre

Masculin Nombre de messages : 27
Age : 37
Localisation : casablanca
Emploi : ph
Date d'inscription : 05/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum