Le Monde De L'islam

la loi de 1905

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

:plusun: la loi de 1905

Message par saffiya le Dim Nov 05, 2006 2:57 pm

salam alaykoum

pouvez vous me donner des renseignements sur la séparation de l'etat et de l'eglise je ne suis pas étudiante je suis femme au foyer je n'ai pas ete loin dans mes etudes alors si une personne peux m'expliquer en gros pourquoi et comment il y a eu cette séparation
::((30)):: jazzakoum llah

salam alaykoum

saffiya
Marhaban Beek
Marhaban Beek

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 19/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

:plusun: Re: la loi de 1905

Message par abdi le Lun Nov 20, 2006 4:17 am

salamaleykoum,

ba tu peux lire sur le net ce que dise les article, mais pour résumer c'est l'idée que les curé de léglise etait des fonctionnaire de letat. letat entretenait les eglise. il y a avit comme unr religon offfcielle et encouragé par letat.
depuis 1905 séparation donc plus de subvention l'eglise et toute les relgions se gere de manière privé et l'etat est neutre.
pour faire une petite refrence a la loi sur hijab en fait il ont voulu imposé cette neutralié au elève alors que avant c'etai seulemnt au fonctionnaire (depui 1905). en fait c'est illogique parce que les eleve sontlibre de croire et de pratiqué et la loi de 1905 le dit c'est pour ca quil pont fait une nouvelle loi.

voila la réponse vient tard mais elle vient hamdulilah

abdi
Nouveau Membre
Nouveau Membre

Masculin Nombre de messages : 42
Localisation : france
Date d'inscription : 05/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

:plusun: Re: la loi de 1905

Message par abdi le Lun Nov 20, 2006 4:24 am

salamaleykoum,

je suis étudiant en droit et en licence jai fait uen dissertation sur le sujet donc je te donne une partie (lintro) sur le pourquoi de la loi de 1905.


On peut distinguer trois périodes historique majeure ; l’ancien régime, après la révolution française et après la loi de 1905 sur la séparation des églises et de l’Etat. L’ancien régime connaît une fusion entre le pouvoir temporel et le pouvoir spirituel, le roi règne « par la grâce de Dieu », ce qui entraîne la persécution des protestants[i], c'est-à-dire la lutte contre l’hérésie par l’Etat catholique. Malgré, une période de paix sociale[ii] la confusion des pouvoirs nourrie cette intolérance religieuse. C’est en 1787 par l’édit de tolérance que les protestants retrouvent un Etat civil.

En réaction à ces siècles de violence, la révolution française pose les principes juridiques de la liberté de conscience[iii]. Cependant, en pratique sont successivement créé le culte de la raison puis le culte déiste de l’être suprême. C’est ensuite « la constitution civil du clergé » de 1790 qui ouvre une grave crise religieuse[iv].

En 1801 le concordat permet une première effectivité de l’idée de séparation entre église et Etat (car la fusion entraînait la persécution des minorités religieuses) en conférant à la religion catholique le statut de « religion de la majorité des français » et en reconnaissant les autres religions (juive et deux protestantes). Toutefois, ces cultes sont érigés en services publics[v] il y a là, selon jean Baubérot, un premier seuil dans l’évolution de la notion de laïcité dans lequel le fait religieux est reconnu dans son utilité sociale.
A partir de 1880, une majorité hostile (voir véhémente) soit au cléricalisme[vi], soit au catholicisme, au nom d’une philosophie rationaliste, transforme les bases des rapports issus du concordat[vii]. Une série de lois met alors fin à toutes influences de l’église dans les services publics[viii] préparant ainsi l’avènement de la loi du 9 décembre 1905 sur la séparation des églises et de l’Etat. Un deuxième seuil apparaît, selon J. Baubérot, qui se traduit par une privatisation du religieux, dont l’utilité sociale est niée ou dont la nocivité est sous entendue. De cette loi découle la notion de laïcité qui délimitera la sphère d’expression de la liberté de conscience.




[i] Le concordat de Bologne de 1516 signé par François 1er reconnaissait la religion catholique comme religion d’Etat ce qui ouvrait la voie à la persécution des protestants pendant certaines périodes.


[ii] L’édit de Nantes, promulgué en 1598, met fin à cette persécution en assurant la liberté de culte aux protestants, ce qui permet près d’un siècle de coexistence religieuse pacifique. Cependant, le catholicisme reste religion d’Etat et la révocation de l’édit de Nantes en 1685 rouvre l’ère de persécution ; interdiction des manifestations cultuelles, destruction des temples…


[iii] Art. 10 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, dispose que ; « nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuse pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi ».


[iv] Suppression des ordres religieux, nationalisation des biens du clergé, sécularisation des actes de l’Etat civil, pratique du serment des curés et évêques.


[v] Budget des cultes, fonctionnarisation des ministres du culte, choix des évêques par l’Etat… Les autres cultes sont tolérés.


[vi] Immixtion du clergé dans le domaine temporel.


[vii] Donne au premier consul de pouvoir de choisir les prêtres, le pape se bornant à donner une investiture spirituelle. Les prêtres et les évêques sont des fonctionnaires payés par l’Etat. Les religions, protestante, juive et catholique (religion de la majorité des français), sont reconnues par l’Etat.


[viii] Neutralité de l’enseignement public, suppression du caractère confessionnel des cimetières, le service militaire imposé aux clercs, l’établissement du divorce, suppression du repos dominical.

abdi
Nouveau Membre
Nouveau Membre

Masculin Nombre de messages : 42
Localisation : france
Date d'inscription : 05/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

:plusun: Re: la loi de 1905

Message par abdi le Lun Nov 20, 2006 4:26 am

salalmaleykoum,

pour résumé il sentendait pas ...lol

abdi
Nouveau Membre
Nouveau Membre

Masculin Nombre de messages : 42
Localisation : france
Date d'inscription : 05/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

:plusun: Re: la loi de 1905

Message par jeri91 le Lun Nov 20, 2006 5:40 am

abdi a écrit:salalmaleykoum,

pour résumé il sentendait pas ...lol


salam !!

barakallahou fik pour cet reponse , utile !!

wa salam...

jeri91
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 775
Age : 30
Localisation : In essonne block
Emploi : etudiant
Religion : islam
Loisirs : dine et dine
Date d'inscription : 14/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://islam-inchaallah.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

:plusun: Re: la loi de 1905

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:54 pm


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum